jeudi 13 décembre 2012

Départ 13/12/2012

Un peu en retard

Avant...

 

Ma véritable pousse débute d'il y a 2 mois (arrêt total des colorations chimiques), mais j'ai pris un peu de temps avant d'ouvrir ce blog, déménagement oblige.

Si on retrace un peu mon parcours, je me suis toujours préférée en blonde sur le tard, et j'ai énormément joué avec mes cheveux à partir du moment où je savais très bien manier les produits pro des coiffeurs (décolorations et colos, mais jamais touché à la permanente !).
Sauf que voilà, changer beaucoup de couleurs, et en peu de temps, on peut dire adieu à une belle et longue chevelure.

Alors que pendant un an, j'étais abonnée aux super-éclaircissantes pour avoir un blond platine cendré (je suis blonde foncée de nature), j'avais les cheveux secs, secs, et secs. Et moi et les cheveux secs, ça m'agace !

De fil en aiguille, même si j'avais plus ou moins une couleur que j'aimais bien (mais pire que tout à bien conserver pour ne pas qu'elle jaunisse), je regrettai énormément mon volume naturel et mes boucles mortes depuis trop longtemps.
Alors j'ai dit stop !

Ayant déjà un pied dans la cosméto depuis environ 6 mois (ma nouvelle passion), je me suis dit, quitte à retourner au naturel, faisons tout naturel. C'est là ou j'ai beaucoup appris (et apprends encore) sur les hennés, leur qualité, et leur résultat.

Alors aujourd'hui ça donne quoi ?


Ca donne un drôle de truc avec 2 cm de racines (en pleine cure de forcapil) naturelles en cours d'éclaircissement au miel, et tout le reste, du décoloré qui a subit une dernière coloration ton sur ton en blond moyen (qui a bien glissé donc, quelques reflets roux + pour achever le tout, j'ai voulu tester la coloration logona "blé".
Grave erreur ! Contient un peu de henné naturel --> encore un peu + de roux.

Aujourd'hui, je m'appelle donc Rouqmoute par ma soeur :


Pour la longueur, j'ai pu calculer avec l'achat d'un mètre de couturière, je suis à 50cm mais j'ai du couper un autre cm entre temps, donc on va dire 49.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire